vendredi 15 novembre 2019

Fin 2018, 612 êtres humains sont partis, décédés dans la rue en France !


Nous entrons dans l'hiver et fin 2018, 612 êtres humains sont partis, décédés dans la rue, dans la plus grande indifférence de nos élus et de nous tous, une fois de plus...

Ces personnes avaient un nom, prénom, elles sont nés dans une famille, ont été enfants et adolescents, comme vous et moi, puis la vie, un ou des accidents de parcours et la rue !

Ce n'est pas une fatalité, nous pouvons éviter de tels drames, ici et maintenant, comment ?

En alertant et manifestant auprès de nos élus afin qu'ils débloquent non pas des abris d'urgence, mais des logements vivables et dignes afin que femmes, enfants, adultes et personnes âgées puissent se reloger, sans condition et lentement se reconstruire en tant que personne et être humain !

Il nous faut de suite 200 000 logements. Nous les avons, ils sont là, disponibles ! 

Il faut de suite les réquisitionner et redonner vie à la vie, il en va de notre dignité à toutes et tous, sinon, honte à nous, honte à tous, honte !

La 1ère République citoyenne et le programme ST20200 ont été écrits en ce sens, pour la vie et la dignité de toutes et tous.

Les municipales arrivent, nous devons faire pression sur l'ensemble des Maires et conseillers municipaux afin qu'ils prennent la mesure de l'urgence et qu'il fasse le nécessaire au sein de leurs communes. Nous devons agir en ce sens, comme il est intolérable que des coupures d'électricité et d'eau puissent à notre époque encore avoir cours, comment cela est-il possible, là encore, honte à nous et honte à tous de laisser une telle chose se produire chez les plus faibles et les plus démunis d'entre nous !

Merci pour votre écoute, merci à vous tous de relayer au plus grand nombre sur les réseaux sociaux cet appel, pour que plus personne ne parte dans l'indifférence la plus totale, afin que la vie reprenne un sens, son sens !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire